Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
.
.
.
.
L'Educateur Canin et Comportementaliste VS Club Canin

.
Dans quelles situations l'éducateur canin et comportementaliste peut-il vous aider ?
.
Pour la socialisation et l'éducation de votre chiot
Pour l'éducation, la socialisation et la rééducation comportementale de votre chien adulte
.
Votre chien saute sur les gens, tire en laisse, vous ignore lorsque vous lui demandez quelque chose, grogne / agresse (humains ou congénères), ne se laisse pas manipuler (par vous, chez le vétérinaire, au toilettage), hurle pendant vos absences, prend possession de certains lieux ou objets, aboie après tout ce qui passe devant votre portail, fait ses besoins dans votre maison, a peur en extérieur, etc...
.
N'attendez plus pour contacter un professionnel !
.
---

L'Educateur Canin Professionel : formé par le Brevet Professionnel d'Eductaur Canin (seul diplôme reconnu d'Etat), a fait ses études dans un centre spécialisé durant plusieurs mois (CFPPA de L'EPINE pour ma part : photo ci-dessus). Celui-ci ne doit pas être confondu avec le Moniteur Canin qui exerce bénévolement en club et qui n'a suivi qu'une formation de 3 jours pour obtenir le certificat de capacité lui donnant droit à l'exercice des activités SPORTIVES canines.
Nous avons été formés durant 9 mois. Parmi nos professeurs étaient présents : Des Vétérinaires Comportementalistes (ex : Thierry BEDOSSA), des Comportementalistes (ex : Alexandra CREUSOT) et des Educateurs Canins (ex : Nicolas CORNIER).

En plus
 du conditionnement, nous avons donc été formés pour comprendre le comportement canin et régler les problèmes comportementaux ne nécessitant pas de traitements médicamenteux (ceux-ci relevant du vétérinaire comportementaliste)


N'oubliez pas que l'éducation ou la rééducation comportementale d'un chien doit se faire
SANS DOULEUR, SANS VIOLENCE ET SANS INTIMIDATION !
.
Et le club canin ?
.
 Les clubs canins ont étés créés pour pratiquer une activité sportive avec votre chien (agility, mordant, pistage, etc...), pas pour éduquer un chien à être un bon chien de famille ! Les moniteurs canins bénévoles ne sont pas (même si certains n'hésitent pas à affirmer le contraire et à donner des conseils plus que douteux tout en s'auto-proclamant "éducateur canin"...) formés pour ré-éduquer un chien adulte, ni pour vous aider à régler des troubles comportementaux pour lesquels le "travail" en groupe est le plus souvent inapproprié. D'ailleurs, apprendre "assis","debout","couché" est complètement inutile dans la grande majorité des cas ! De plus, encore trop de clubs canins utilisent des méthodes agressives (punition physique, colliers douloureux, etc...), et la théorie de la hiérarchie de dominance comme relation entre l'homme et le chien...
.

TEXTE DE FRANCOISE MARTIN (COMPORTEMENTALISTE) à propos de certains clubs canins

Quand on voit c'qu'on voit et qu'on sait c'qu'on sait, on a bien raison d'penser c'qu'on pense et puis d'ne rien dire !


Ma seule différence avec la Madeleine Proust est qu'au lieu de ne rien dire....je parle, je parle fort .....que cela déplaise à certains d'entres vous qui me lisez, tant pis, que les invectives qui pourrissent mon ordinateur continuent, que les rumeurs les plus perverses, les plus vulgaires, les plus pernicieuses véhiculées par des forums de couleur dénués d'éthique et de respect circulent, que les vindictes écrites par ces soi-disant spécialistes de l'éducation canine leur permettent de lâcher cette agressivité qui dissimule simplement la peur de se remettre en question, leur savoir ne reposant que sur les postulats ancestraux sur lesquels ils ont bâtis leurs certitudes....

Peu m'importe je continuerais à parler fort....à parler fort pour dénoncer.....dénoncer.....dénoncer la violence que nos compagnons subissent quotidiennement...dénoncer la honte des pratiques existantes encore dans certains clubs canins pourtant validés par la SCC.....dénoncer et montrer du doigt ces professionnels de l'éducation canine qui jouent les « rambos » sur les terrains dit d'éducation, s'exprimant sur les forums internet en expliquant à des néophytes que le collier à pointes est une méthode traditionnelle non violente.....dénoncer les idées passéistes qui consistent à nous parler toujours et encore de dominants-dominés....des chiots secoués par la peau du cou pour les corriger...ou le museau mis dans le pipi et les excréments pour apprendre la propreté....

Ce jeune labrador de 18 mois ne verras pas éclore les nouveaux crocus de son jardin, il n'humera plus l'odeur de la nature qui se réveille après l'hiver et qui faisait frémir ses moustaches, il n'aura pas fêté Noel cette année, son cadeau a été la piqure de la mort....il a rejoint le paradis des chiens parce qu'il grognait et montrait ses jolies dents.

Ces maîtres responsables de la décision qu'ils ont prise ne lui ont pas donné le temps nécessaire pour se modifier car en mon « âme et conscience » il pouvait changer, il avait mis 16 mois à être ce qu'il était devenu..... il n'est devenu que ce que les êtres humains avaient fait de lui..... il lui fallait un peu plus de temps qu'une semaine.....pour reprendre confiance...pour accepter de vivre avec les autres différemment.

Il n'a pas eu le temps....son seul tort a été de se rebeller devant l'inacceptable, son seul tort a été de refuser de subir la loi de « l'éducateur canin », la loi du plus fort mais est ce que le terme éducateur peut être employé, je vous laisse seuls juges.

Ce professionnel connu n'a comme « méthode » que cette croyance ancestrale où l'être humain est le dominant, l'animal le dominé celui qui doit se plier devant l'être suprême.....

Aurais-tu pauvre chien la moindre velléité de refus que tu es pendu....oui vous avez bien lu : PENDU....pratique connue dans certains clubs canins comme technique de rééducation appelée indifféremment « la corvée de bois, ou faire du manège », pratique commune chez certains professionnels à domicile : la pendaison.

chien-collier-mauvais-traitement.jpg

Pas besoin de matériel sophistiqué, un collier étrangleur (le terme est choisi...), une laisse et un petit peu de force et le tour est joué : le chien est décollé du sol sur les deux pattes arrières, puis quelque fois soulevé complètement, le collier étrangleur faisant son office, le chien est remis sur ses pattes lorsque la respiration lui manque un peu trop.....certains vont subir cette pendaison quotidienne jusqu'à ce que soi-disant ils plient définitivement...

Que l'on ne vienne pas me dire que cela n'existe pas...que je délire...que j'invente...je l'entends régulièrement dans mes consultations de comportementaliste....le sujet semble tabou....personne n'ose en parler et pourtant....et pourtant c'est quotidien....

Pauvres éducateurs canin dont la misère intellectuelle s'exprime à travers la violence, dont l'incapacité de se remettre en cause ne cache que la peur d'une vision inconnue celle d'une autre relation avec l'animal.

Pauvres éducateurs canin dont, pour certains, le seul schéma de travail est la relation dominant-dominé.....vous criez haut et fort que vous êtes des spécialistes de l'éducation, des spécialistes du comportement canin, que vous aimez les chiens...je ne veux pas entendre que vous aimez les chiens, ils ne me semblent servir qu'à assouvir vos instinct de bourreau, ils ne sont que le paratonnerre de votre incompétence.

Propriétaires de chiens, ne laissez pas vos compagnons devenir des victimes, ne cautionnez pas la violence, refusez le collier à pointes, refusez le collier étrangleur que l'on vous impose dans certain club canin.

La violence ne fera jamais de vous un leader, vous ne serez jamais respecté par votre compagnon, vous serez simplement craint mais ne doutez jamais qu'un jour ou l'autre, à un moment ou à un autre, ce chien qui est le compagnon de votre vie grognera et vous montera les dents parce que vous ou le soi-disant éducateur canin vous lui aurez montré que l'être humain est un prédateur irrespectueux et non pas un être de confiance porteur de savoir et de charisme.

Faites confiance à des éducatrices ou éducateurs canin qui vous parlent de relation d'autorité et non pas de domination, qui vous parlent d'amour et non pas de violence, qui vous parlent de respect de l'autre et non pas de dominé.

Il existe d'excellents professionnels, vous en avez besoin... cherchez les...

La violence n'est pas un moyen d'éducation, c'est seulement la porte grande ouverte à une mort future.

Le jeune labrador est mort parce qu'il osé dire à ses maîtres qu'ils n'étaient pas à la hauteur, a osé dire qu'il n'était pas d'accord, a osé dire...osé dire...osé dire.....il s'est tu à jamais.

Pour lui et pour les autres, je pense au Pasteur Martin-Luther King qui dans un sermon à Atlanta a dit :   

 « Nous cessons de vivre le jour où nous passons sous silence les choses qui comptent pour les autres »

 

Je continuerai à parler fort....


Françoise

http://francoisemartin.over-blog.com/article-27964653.html

.
 
.
.

Partager cette page

Repost 0
Published by